Ma place au soleil !

by Annaelle

Si vous êtes comme moi, vous entendez souvent des pubs.
Les pubs, il y en a partout. On y est habitué.es. On sait tous que, dans les pubs, c’est meilleur que dans la réalité.

Faque, quand, dans la pub du MacDo, on nous présente un BigMac super gros pis juteux pis symétrique avec de la laitue fraîche et croquante.

Ben j’en enlève un petit peu dans ma tête.

Quand dans les pubs de jouets Fisher Price, on nous présente un panier de basket-ball pliant super géant où est-ce que les enfants, il leur pousse des jetpacks dans le dos pis qu’ils volent pour aller dunker le ballon dans le panier.

Ben j’en enlève un petit peu dans ma tête.

Faque, quand, dans la pub pour les Résidences Soleil, on nous dit que les résident.es sont bien traité.es…

Quand est-ce qu’on dit «bien traité», d’habitudes, en français ?
On dit qu’un employeur «traite bien» ses employés. Que des maîtres traitent bien leurs serviteurs, leurs esclaves et leurs chiens. Que les hommes traitent bien leurs femmes.
Être «bien traité», c’est être soumis à un rapport de domination dans lequel le dominant n’abuse pas trop de sa position.
Faque, quand les Résidences Soleil nous dit, dans sa pub, que les résident.es sont bien traité.es
Ben j’en enlève un petit peu dans ma tête.

C’est quoi que ça dit, pour une entreprise d’hébergement de personnes âgée, quand ses arguments de ventes sont :
1- les résident.es sont en sécurités,
2- bien traité.es,
3- se font des nouveaux.lles ami.es.
4- Sont toujours de bonne humeur quand on leur rend visite ?

Je pense bien à un genre d’établissement avec des chambres et des lits qui aurait ces 4 arguments de ventes, avec 3 repas par jours – mais c’est … pas exactement une résidence pour personnes âgées.

J’ai rien contre les Résidences Soleil. Il paraît que c’est bien chic chez eux, qu’ils ont des jacuzzi, des allées de quilles, des systèmes d’alarmes dernier cri, des piscines, des boiseries, l’air climatisé et autres luxes encore.

Mais ça paraît pas quand leur pub a l’air de décrire une prison.
Pis vous avez entendu la voix de la madame qui chante, dans leur pub ? Me semble qu’elle sonne un peu jeune pour être une cliente satisfaite…

Wait… C’est quoi le script au début de l’annonce ?

«Après le décès de Papa, Maman avait de la difficulté à vivre seule. C’est pour ça qu’on l’a aidé à déménager aux résidences soleil – on est vraiment rassurées.»

Pis la maman en question, elle ne dit pas le moindre mot dans ce témoignage de cliente satisfaite.
C’est à croire que, aux yeux des résidences soleil, leur clientèle cible, ce n’est pas les vieux qui se cherchent une place pour habiter, mais bien leurs enfants qui se cherchent une place «pour placer leurs parents.»

Coudonc, Résidences soleil, est-ce que les personnes âgées sont des personnes à part entière, pour vous ?

Parce que tsé, si ma vie se résumait à «être en sécurité», «bien traité.e», pis «même me faire des nouveaux ami.es» (quoi, c’est si surprenant que ça que les gens se parlent, entre voisins?), c’est sûr que je serais de bonne humeur quand ma fille viendrait me visiter – Tabarnak, je voudrais surtout pas qu’elle parte!

Maudite vie plate!

Advertisements